lundi 15 août 2016

Bouquets...

Entre fleurs du jardin...


... et petit bouquet sauvage, mon cœur balance.


Bonne semaine !

samedi 13 août 2016

Ce soir...

Je suis contente du boulot effectué au jardin ces derniers jours. 

Le parterre devant le potager a été entièrement repensé. Seuls le sedum pourpre et le buis n'ont pas bougé. Il est encore un peu vide mais je ne veux pas le surcharger car j'ai mis des plantes qui risquent de prendre du volume (noisetier pourpre, cotinus, pennisetum, miscanthus...) et je voudrais que les rosiers et autres plantes moins "envahissantes" aient le temps de s'installer.
 

Le parterre "jaune" n'a pas beaucoup bougé. Il est moins fleuri que les années précédentes, certaines plantes feuillus ont en effet quelque peu étouffé leurs voisines fleuries : phlomis, alchemilles, sanguisorba...


Je suis tout de même intervenue en bout de massif pour ajouter une echinacea purpurea, très belle à contre-jour le matin, et une grande persicaire qui donne un petit côté plus sauvage au parterre.

Enfin, devant l'enclos des poules, le L du massif nord s'épanouit pleinement, chacun trouvant sa place sans trop écraser ses voisins.


Bon week-end de 3 jours à tous !

jeudi 28 juillet 2016

Au potager fin juillet...

Après un nettoyage en règle, le potager a repris de l'allure. Si les légumes ont eu un peu chaud, surtout les petits pois et les carottes désherbées juste avant de partir, les dahlias se sont pleinement épanouis et il a fallu arracher les salades montées en graines.


J'ai récolté quelques tiges de rhubarbe, de quoi faire une tarte, 3 belles courgettes (2 jaunes, 1 verte), quelques salades pas encore trop montées et les premiers haricots. Les tomates ne sont qu'en fleurs, les fraises remontantes entament leur deuxième floraison, plein de petites courgettes grandissent et les pommes de terre sont elles-aussi en fleurs. La coriandre pousse, le thym s'étale, comme les courges qui investissent doucement les allées...


Après le nettoyage, j'ai continué avec les dernières plantations de salades (laitues et chicorées "pain de sucre"). Il me reste un grand rectangle vide, avec des armatures pour grimpantes mais pas de grimpantes en hiver, il est trop tard dans la saison... Il reste les radis d'hiver, épinards, choux... On verra !

Au salon...

Après quelques jours de vacances en Normandie, c'est au jardin que je passe le plus clair de mon temps. Le potager, délaissé au mauvais moment, a "fleuri" sans nous et si les carottes ne sont pas tout à fait cuites, les petits pois sont secs ! 

Mais la nouveauté, que je vais sûrement très vite regrettée, est à l'intérieur. Voici la housse blanche désormais installée sur le canapé du salon ! J'ai pris la photo tout de suite, avant le passage des chats, du chien, le goûter des enfants, l'apéro devant la télé. Les paris sont ouverts pour savoir combien de temps cette housse restera globalement blanche... Top départ !



Bonne semaine !

jeudi 7 juillet 2016

Deuxième fournée...

Monsieur et Madame Mésange Charbonnière ont donc remis le couvert ! J'avais bien vu quelques tentatives d'approche mais si furtives que je ne pensais pas que le couple s'était à nouveau installé...



Et puis les allers-retours ont commencé et les pépiements des nouveaux-nés affamés ne sont guère discrets ! Heureusement que nos chats sont de gros fainéants...

Bonne semaine !

lundi 20 juin 2016

Derrière la porte...

Aujourd'hui, il pleut ! Tiens, ça change... Alors c'est l'occasion de terminer le couloir de l'entrée.


Les portes ont été chinées. Pas facile de trouver deux portes qui vont ensemble et adaptées à nos dimensions... Le choix a donc été limité mais le résultat me plaît. Il n'empêche, cette entrée manquait de peps. Nous avons donc ajouter le rectangle rose poudré au-dessus des porte-manteaux et...


... je me suis fait un p'tit plaisir dans le placard ! Peau de faon dans le fond et croco sur les côtés ! Evidemment, aucun animal n'a été blessé lors de cette déco un poil kitsch ! Hommage à ma grand-mère, qui tapissait régulièrement l'intérieur de ses armoires et aimait particulièrement les motifs panthère... Ca manque encore de quelques touches colorées. Patience, ça va venir ! 

Bonne semaine !

lundi 6 juin 2016

Déménagement...

Voilà, ce soir, les poules sont enfermées dans leur nouvel enclos d'environ 70 m². Pour deux poules, ça devrait suffire... Oui mais voilà, après avoir enfermé les poules cet après-midi, ce soir, vers 20h, je me suis rendu compte (perspicace mais pas rapide) qu'elles n'avaient pas leur poulailler et donc pas d'endroit où dormir (ni pondre, accessoirement...). 

Donc, 20h15, j'appelle les deux plus costauds de mes enfants (en pyjamas) et nous voilà partis pour le déménagement du poulailler : 20 mètres à faire mais... avec un toit végétalisé humide qui pèse une tonne et un poulailler fragile impossible à porter. Challenge !



Et quand on n'a pas de muscles, on a des idées ! Nous voilà donc Égyptiens, déplaçant notre poulailler tels les blocs de la grande pyramide de Gizeh, sur des rondins de bois très inégaux et pas très roulants à dire vrai...


N'empêche, ça marche, enfin, ça roule ! Et petit à petit, non sans frayeurs, nous avons réussi à approcher le poulailler de l'enclos. Et là, le drame ! Le portillon sera-t-il assez large !?


C'est juste, on manœuvre... 


Permis rondins : done !


Un dernier effort et voilà le poulailler installé, au bon endroit, dans le bon sens, en entier ! YES ! 


J'ai maintenant hâte que la ganivelle grise pour être plus discrète mais je peux désormais à nouveau jardiner sans crainte de voir toutes mes plantations griffées, déchiquetées, déterrées. J'en ai donc profité pour terminer (ou presque...) ce petit coin du massif nord désormais prolongé et surtout, pour enlever tous les cailloux, grillages et autres cloches mis pour protéger, en vain, les jeunes plantations.


Je suis contente des harmonies colorées de ce massif. J'espère vous montrer l'ensemble terminé d'ici quelques jours, si le beau temps se maintient enfin.


Bonne semaine !